Zio1/Adidokpo: un litige foncier crée la tension entre Togo Gravier et trois familles

1 semaine passé(e)s
582 vues

Zio1/Adidokpo: un litige foncier crée la tension entre Togo Gravier et trois familles

L’ambiance n’est pas du tout bon enfant dans le village Adidokpo, localité située à dans le canton de Gbatopé. Un litige foncier oppose les familles Ahoumey, Topu et Adjoyi aux sieurs Edoh Koffi et Amegnran qui se dit proche du préfet de Zio. Face à la presse samedi 20 février, les trois familles ont dénoncé l’exploitation d’une roche sur leur domaine.

De quoi s’agit-il concrètement ?

Les familles Ahoumey, Topu et Adjoyi disent payer un terrain de plus de 83 hectares auprès de la famille Adjoyi dans les années 2009-2010. Selon eux, «sur une partie des hectares se trouve une roche qui délimite les propriétés des familles Ahoumey, Adjoyi et Topou».

Mais, à en croire ces derniers, il se fait que les sieurs Edoh Koffi et Amegnran se réclament être les parents de préfet de Zio, ont vendu la partie où se trouve la roche à l’insu des vrais propriétaires terriens, à la société Togo Gravier

La société à commencé ses travaux malgré l’ordonnance judiciaire de cessation des travaux à elle transmise par les «propriétaires». Les trois familles ne comptent pas se laisser exproprier leur terrain et l’on image pas ce qui adviendra de ce bras de fer.

De la nécéssité pour les autorités de taper du poing sur la table et rétablir les trois familles dans leur droit pour éviter à cette localité des scènes horribles surtout qu’elle est déjà sous tension par une affaire de chefferie.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *