Voici les 4 types de femmes africaines qu’on retrouve sur les réseaux sociaux

2 mois passé(e)s
372 vues

Les réseaux sociaux sont très à la mode en cette ère du numérique.On parle même de génération facebook, tellement les jeunes sont devenus des accros de l’Internet. Presque tous les jeunes ont aujourd’hui un compte facebook, utilisent instagram ou twitter ou autres. En effet, facebook est un

réseau social en ligne qui permet à ses utilisateurs de publier du contenu et d’échanger des messages. C’est le deuxième moteur web le plus visité au monde, après Google. Il compte aujourd’hui, selon Mark Zuckerberg, son fondateur, plus d’un milliard d’utilisateurs actifs.

La beauté peut-être créée de toutes pièces, avec la technologie. A travers des applications de retouches de photos, les filles enflamment la toile. Les images publiées sont retouchées, corrigées pour faire le buzz et plaire aux hommes. Bien des hommes tombent dans le piège. Le phénomène s’appelle photos «façon façon».

La révolution technologique prend de plus en plus de l’ampleur au sein des pays africains. Et les réseaux sociaux occupe une place de choix dans la vie des femmes chacune pour ses raisons. Découvrez avec nous les types de femmes qui existent sur le net.
1- Les E-entreprenantes
Ce type de femme ne se contentent pas d’utiliser les réseaux sociaux que pour des rencontres, elles l’utilisent pour faire évoluer en quelques sortes leurs secteurs d’activités en créant une page ou un groupe (facebook, whatsapp…) pour montrer leurs produits et proposer leurs services au reste du monde.

2-La génération pressée pressée

Ces filles passent leur temps à faire des posts « indécents »(parfois nues).

On se demande bien ce qui se passe dans leurs esprits.

3-Celles qui s’exposent

Pour ce groupe de femmes, les réseaux sociaux représentent un lieu pour faire du « M’as-tu-vu?. Quand elles sont ou vont à un endroit il faut que tout le monde le sache avec des posts tels que « Assinie tu me sens » » Yopougon jarrive ». (Rire) Mais pour être un peu plus sérieux, elles ne savent que cela peut leur porter préjudice.

4- Celles qui pensent trouver le mariage

Pour elles Facebook, Whatsapp … est synonyme de site de mariage. Elles sont capables de contacter des hommes en inbox pour leur faire des avances ou faire des publications signifiant qu’elles sont célibataires et sont à la recherche d’un conjoint.

Même si certaines ont la chance d’y rencontrer leurs âmes soeurs, ces réseaux sociaux n’ont pas à la base un but marital parce qu’elles peuvent tomber sur des hommes de mauvaise foi.

 

 

Source : buzzyafrica

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *