‘Une solution pour de bon’ souhaite la DMK

4 mois passé(e)s
1526 vues

La DMK souhaite une discussion sincère avec le pouvoir avec une solution pour de bon

Au Togo, le climat politique est calme depuis plus d’un an surtout avec l’Etat d’urgence dû à la pandémie au coronavirus. Il est calme mais non apaisé. La crise poste électorale née de la présidentielle de février 2020 reste entière. La Dynamique Monseigneur Kpodzro dont le candidat est Agbéyomé Kodzo dit être le vrai gagnant des élections et continue de revendiquer sa victoire, même étant en exil. Quelle issue ?

La crise poste électorale entre la DMK et le pouvoir de Lomé n’est en vérité que la crise politique que draine le pays depuis des lustres sans une issue pérenne. Une sorte de cirque dans laquelle on observe une phase d’élection, contestation, arrestation, dialogue sans de véritables solutions. Et le même scénario se répète.

Au niveau la DMK, l’on n’exclut pas un dialogue avec le pouvoir de Faure Gnassingbé. Les membres l’ont fait savoir lors de leur conférence de presse animée la semaine dernière. La DMK n’est en tout cas pas contre l’idée de discussion avec le régime. Mais elle pose ses conditions.

Pas un dialogue de sourd

La DMK veut un dialogue que résoudra de façon définitive la crise politique que le pays ne cesse de connaître. Pour y arriver, Mme Kafui Adjamagbo-Johnson et ses camarades souhaitent un dialogue supervisé par l’Union européenne et de l’Organisation des Nations Unies.

« La DMK est convaincue que le moment est arrivé pour trouver des solutions durables à la longue crise qui est source de souffrances indicibles des populations, et hypothèquent l’avenir de la jeunesse ainsi que celles des générations futures », indique la déclaration sanctionnant la conférence de presse.

Au niveau du pouvoir, l’on estime que le Président Faure Gnassigné a gagné les élections comme il se doit, alors le souhait de la DMK sera-t-il une réalité ? En tout cas, beaucoup doutent de sa concrétisation.

En entendant que cela ne se réalise, l’arrestation des membres de la DMK continue. Un autre membre vient d’être enlevé ce lundi, annonce Agbéyomé Kodjo sur son compte tweeter.

« Un de mes conseillers spéciaux Mr Paul Missiagbeto vient d’être enlevé cette nuit en son domicile et conduit à une destination inconnue par la police politique de @FEG » a écrit le Agbéyomé Kodjo sur son compte tweeter ce lundi 17 mai 2021 », écrit l’ancien Premier ministre.

Nous y reviendrons.

Mi-dodzi A.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *