Togo/processus électoral de 2020 : la CNLPAL, lance un projet de sensibilisation à la lutte contre l’extrémisme religieux et à l’apaisement social

7 mois passé(e)s
665 vues

La Commission Nationale de lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic illicite des armes légères et de petit calibre ( CNLPAL) a procédé ce lundi,16 decembre 2019, à son siège à Lomé au lancement du projet de sensibilisation à la lutte contre l’extrémisme religieux à l’apaisement social en prélude au processus électoral de 2020. Une cérémonie déroulée en présence des différentes confessions religieuses, des chefs traditionnels et des professionnels de médias.

Le Togo s’achemine inexorablement vers la tenue du scrutin présidentiel de 2020 dans quelques semaines. Et pour créer un climat de confiance et de dialogue au sein de la société en prônant des comportements citoyens dans la vie de tous les jours en général et spécifiquement durant la période électorale, la CNLPAL initie une campagne de sensibilisation à la lutte contre l’extrémisme religieux et à l’apaisement social en prélude au processus électoral de 2020.


Grâce à un fond spécial du gouvernement, cette campagne se déroulera sous le format d’une série de rencontres d’échanges destinées aux responsables des confessions religieuses, des chefs traditionnels et des organisations de sociétés civiles, comprenant notamment les associations de femmes et des jeunes sur l’ensemble du territoire.


« c’est un projet qui va s’étendre sur l’ensemble du territoire regroupant les chefs traditionnels et les religieux pour qu’ils puissent en parler aux populations et aux fidèles des églises pour aller dans le sens d’apaisement», a expliqué M. Jonas Baka, secrétaire permanent de la CNLPAL.
Différentes activités vont en effet meubler cette campagne de sensibilisation. La première activité couvre la période du 16 au 18 décembre 2019, avec des rencontres d’échanges en direction des responsables des confessions religieuses et des organisations de la société civile afin de solliciter leur précieuse contribution à la lutte contre les nouvelles formes de menaces terroristes qui sévissent ces derniers temps dans la sous-région. Le 19 décembre, les délégués d’Anié, d’est-Mono et d’Ogou se donnent rendez-vous à la préfecture d’Anié.


La deuxième activités porte sur le processus électoral en vue de la présidentielle 2020 au Togo, et la troisième activité concernera la visite des ghettos. La CNLPAL veut par ce projet, améliorer la cohésion sociale d’une part, et d’autres part, réduire la criminalité à travers des sensibilisations afin de pouvoir la récupérer pour une nouvelle vie afin de servir la cause nationale.


En rappel, la CNLPAL, est une commission autonome qui est rattachée à la présidence de la République et qui a pour but de collecter et exploiter tout renseignement et toutes informations relatives à la fabrication et à la commercialisation des armes légères.


Julien SEGBEDJI.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *