Togo/présidentielle 2020: Le Plan National d’Alternance de Dr Kodjovi Thon pour finir avec la Crise interminable

2 mois passé(e)s
222 vues

Togo/présidentielle 2020: Le Plan National d’Alternance de Dr Kodjovi Thon pour finir avec la Crise interminable

Pendant que le gouvernement fixe le premier tour de la prochaine présidentielle sur le 22 février 2020, Dr Aubin Thon, l’un des candidats déclaré, lance son Plan National d’Alternance (PNA). C’était le mercredi 4 décembre à Lomé face à la presse. Ce plan se veut un contrat national entre tous les acteurs de la vie socio- économique et politique et toutes les couches socio-professionnelles du Togo. Il devra conduire le pays à une alternance démocratique, apaisée et productive et surtout pacifique.

Kodjovi A. Thon (Aubin), Economiste – Analyste puis Expert en Administration et en Leadership né au Togo (en l’Afrique de l’Ouest) où il a effectué ses études primaires, secondaires et universitaires jusqu’à à l’obtention en l’an 2000 d’une Maîtrise en économie à l’université du Bénin (aujourd’hui Université de Lomé) , ne cesse de proposer des pistes de solution pour résourdre définitivement la crise politique qui secoue le pays, pendant plus de 53 ans sous la conduite d’un régime ou une minorité s’acapare de la richesse du pays. De son point de vue « La crise togolaise est celle dont la résolution permettra à chaque Togolais d’avoir des opportunités (d’emploi, d’investissement, de divertissement), lui permettant d’assurer son quotidien et son lendemain et aussi de vivre sur un territoire qui lui inspire confiance et stabilité lui permettant non seulement de rêver, mais aussi de réaliser ses rêves ».


En effet, ce plan national d’Alternance axé sur trois principes d’équilibre, à savoir, l’alternance démocratique, pacifique et productive permettra de construire une nation soudée et émergée. Cette alternance offrira d’opportunités à la diaspora de revenir librement vivre ou investir dans le pays. Celle qui assurera la continuité des investissements des multinationales tout en révisant les conditions de travail de nos compatriotes et en restaurant le principe de responsabilité sociétale. Celle qui favorise l’activité économique des mamans dans les marchés et des parents dans les champs. Celle qui donne des opportunités d’emploi de divertissement et d’investissement à tout citoyen togolais. Il s’agira en fait d’une Alternance dont les partenaires sont les acteurs politiques notamment le pouvoir et la classe politique de l’opposition.


Pour Dr Kodjovi, afin de trouver à la jeunesse désespérée, l’opportunité de vivre un rêve avec fierté en tant que filles ou fils de la nation, il est nécessaire que la diaspora togolaise, leaders de l’opposition, régime UNIR, multinationale et communautés internationales , s’engagent ensemble pour la mise en oeuvre et l’aboutissement du plan National d’Alternance démocratique, pacifique et productive en 2020.


Julien SEGBEDJI.


Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *