Togo : Jean-Pierre Fabre « le gouvernement ne veut vraiment pas d’apaisement »

3 ans passé(e)s
2006 vues

Le probable dialogue annoncé par le gouvernement à la veille des trois jours de manifestation de la coalition n’a nullement emballé les leaders de l’opposition. Ceux-ci voient l’insuffisance de volonté dans leurs procédures.*

La surprise était grande lundi dernier quand le gouvernement annonçait par communiqué certaines dispositions prises afin de décrisper le climat socio politique du pays. Au rang de ces mesures prises, l’ouverture d’un dialogue entre les acteurs politiques, la libération de 42 personnes arrêtées dans le cadre des manifestations de l’opposition, ainsi que la restitution des motos saisies. Et la surprenante mesure était la levée du contrôle judiciaire qui frappait le Chef de file de l’opposition (CFO) Jean-Pierre Fabre depuis l’affaire des incendies des marchés.

Ces mesures prises par le gouvernement ne satisfont pas les attentes de l’opposition. En tout cas pas Jean pierre Fabre qui trouve que le pouvoir ne veut vraiment pas d’apaisement vu sa démarche.  Selon le Chef de file de l’opposition, l’opposition n’ ira au dialogue que quand les personnes arrêtées arbitrairement lors des manifestations seront libérées ainsi que les personnes inculpées à tort dans l’affaire des incendies des marchés.

«Il ne suffit pas seulement de lever  le contrôle judiciaire qui frappait ma personne…, La mesure d’apaisement concerne les jeunes de l’ANC également qui sont arbitrairement détenus depuis bientôt 5 Ans déjà. Je ne vois pas pourquoi on fait sélection de mesure d’apaisement » a affirmé le CFO. Et d’ajouter en précisant que « l’apaisement de la situation, c’est de libérer tous les détenus politiques, surtout les jeunes manifestants, sans exception aucune ».

Pour l’heure, les manifestations de rue se poursuivront. Et il est d’ailleurs annoncés 5 jours de manifestation la semaine prochaine à compter de Mardi pour maintenir la pression.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *