Togo/Environnement : un nouveau grand évènement s’annonce pour le Togo

2 semaines passé(e)s
234 vues

Togo/Environnement : un nouveau grand évènement s’annonce pour le Togo

La 55e session du conseil international des bois tropicaux, bientôt à Lomé
Lomé, la capitale Togolaise, abrite du 02 au 07 décembre prochain la 55e session du Conseil International des Bois Tropicaux ( CIBT). C’est l’annonce faite ce mardi 05 novembre par le ministre David Oladokoun de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature.


Le Togo est en effet membre de l’organisation internationale des bois tropicaux depuis 1990 et a régulièrement pris part à toutes les activités ordinaires et extraordinaires du Conseil International des bois tropicaux ( CIBT). Cette organisation a pour objectif d’assurer la gestion durable des forêts, promouvoir le commerce international du bois d’œuvre et d’assurer aussi la promotion des industries forestières.


L’organe suprême de l’organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), un organe Onusien créé en 1986 fait la promotion des bois tropicaux qui sont des bois issus des espèces d’arbres forestiers qui se développent sous le climat tropical. Au Togo, on note les espèces comme l’iroko, le caïlcédrat, le lingué, la samba, le vène ou faux tech. Le Togo n’étant pas un pays Forestier pour bénéficier des conseils, mais plutôt pour mobiliser des ressources qui peuvent être destinées à la préservation des écosystèmes forestiers. C’est en cela que le Togo a été retenu à la 53e session CIBT qui s’est tenue à Pérou en 2017. Et c’est sur la base des décisions relatives aux procédures d’organisation des sessions CIBT « hors siège » adoptée à la 46e session.


« Cette session permettra au Togo de soumettre 2 projets inscrits en catégorie 1 et 01 autres projets en catégorie 2 pour financement, notamment le projet visant à renforcer le système de prévention et de gestion participative des feux de végétation au Togo, projet de production et de mise à disposition des variétés clonales de techs par le reboisement et enfin le projet d’appui à la gestion durable de la forêt classée, de la fausse aux lions dans la région des savanes. Tous ces projets seront financés à hauteur de 1928318 dollars américains. Ce qui permettra au Togo, plus particulièrement au ministère de l’environnement de s’inscrire dans l’effet 3/12 du PND qui recommande d’assurer la gestion durable des ressources naturels et de la résilience aux effets des changements climatiques. » , a indiqué M. David Oladokoun.


Plus de 300 participants sont attendus à Lomé pour abriter une telle session qui permettra au pays de consolider ses acquis et renforcer davantage le partenariat entre l’OIBT et les autres institutions affilées à cette organisation forestière leader dans le monde. Cela permettra aussi de booster un temps soit peu les activités économiques dans le secteur de l’hôtellerie, du transport, de la restauration et du commerce de la place.


Julien SEGBEDJI

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *