Togo/Covid 19 : le gouvernement fait tout sauf l’essentiel

1 an passé(e)s
670 vues

Le Togo a enregistré un second décès de coronavirus, 24 personnes sont en soin et on annonce 36 cas confirmés. Seules 10 personnes sont guéries à ce jour. C’est en effet le bilan communiqué par le gouvernement ce mercredi.

Le Togo a enregistré un second décès de coronavirus, 24 personnes sont en soin et on annonce 36 cas confirmés. Seules 10 personnes sont guéries à ce jour. C’est en effet le bilan communiqué par le gouvernement ce mercredi.

Comme partout ailleurs, plus les jours passent plus le bilan s’alourdit. Les autorités semblent prendre des mesures pour cerner le mal, mais ces mesures sont visiblement sans grand effet sur la pandémie puisque les chiffres ne cessent de grimper. Dans les centres de prise, en charge des personnes infectées, le personnel soignant ne cesse de rouspéter.

Selon le site d’information AfreePress, les médecins en charge des malades du Covid 19 se plaignent de manquements graves de matériel. « Le Togo manque cruellement de matériels et court vers une situation ”dramatique” si des respirateurs et des appareils de prise en charge des cas les plus critiques, ne sont pas mis à la disposition des hôpitaux » a écrit le site.

Selon Dr Gilbert Tsolenyanu, premier responsable du Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) contacté par nos confrères, les deux cas de décès enregistrés par le Togo, pourraient être évités si les malades avaient été mis sous assistance respiratoire.


« Nous avons un ou deux respirateurs au CHU Sylvanus Olympio. Mais on ne peut pas débrancher des malades pour les emporter vers le CHR Lomé Commune », a indiqué Dr Gilbert Tsolenyanu.

Au Togo, malheureusement, la population ne doit pas craindre seulement le virus, mais ce qu’on fera d’elle si jamais on est infecté. Pour beaucoup de Togolais, attraper ce virus, signifie qu’on est destiné à mourir coûte que coûte, car rien ne garantit de bons soins pour espérer sortir vivant.


Dans la foulée, rappelons qu’à Dapaong (extrême nord du Togo) le personnel soignant a fait grève lundi dernier pour réclamer le matériel ne serait-ce que le minimum pour secourir les personnes infectées.

Selon également nos confrères, le gouvernement, a commandé des respirateurs qui vont être réceptionnés incessamment. Ce matériel très important dans le traitement de la maladie devrait faire partie des premières priorités du gouvernement et l’on n’enregistrerait peut-être pas de décès à ce jour.


Voilà les réalités et on est tenté de dire que le gouvernement fait tout sauf l’essentiel, car l’une des plus importantes choses à faire si on veut lutter contre ce virus dangereux, est d’avoir aussi le dispositif nécessaire pour sauver les vies. L’on dira tout simplement que des gens sont rattrapés par la mauvaise gouvernance.

Midodzi A.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *