Togo : le CDFDH outille les défenseurs de droits de l’homme pour un meilleur rendement

3 ans passé(e)s
3012 vues

Amener les défenseurs des droits de l’homme (DDH) à être plus professionnels et à mieux se protéger contre les risques ; c’est l’objectif d’un atelier de renforcement de capacité organisé à ces DDH par le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH). L’évènement a eu lieu les 7 et 8 décembre à Lomé. Au sortir des travaux, participants et organisateurs se disent satisfait.

Ils étaient plus de 40 représentants des organisations de défense des droits de l’homme venus de tout le Togo, ainsi que des journalistes à prendre part à cet atelier de renforcement de capacité. Les deux jours de travaux ont tourné autour du thème « les défenseurs de droits de l’homme et le numérique ». Il s’agissait pour le CDFDH de rendre les DDH plus professionnel, capable de se protéger contre les risques de leur travail et surtout les amener à évoluer avec le numérique.
« Nous avons réuni plus de 40 défenseurs de droits de l’homme issus des cinq régions du Togo afin de pouvoir leur donner des outils qui pourront leurs permettre dans leur travail de tous les jours d’être plus professionnel et de mieux se protéger. Cet outil est constitué d’un manuel sur les droits de l’homme et une application mobile ». A affirmé Philippe PLAGBO, Chargé d’étude au CDFDH.

En effet, au cours de cet atelier, les participants ont eu droit à des communications sur des aspects pratiques de leurs taches ainsi que des communications sur l’aspect sécuritaire de leurs fonctions. Il s’agit entre autre de : « la sécurité physique et numérique des défenseurs des droits de l’homme », outils et moyens de protection contre les risques liés au travail des défenseurs des droits de l’homme et « le numérique dans la promotion et la
protection des droits de l’homme ». Outre le manuel mis à la disposition des participants, ces derniers ont été également initié sur l’application « WATCH ». Un outil qui selon Philippe PLAGBO « permettra aux populations de s’adresser plus efficacement aux DDH et à ceux-ci d’être plus proche des populations ». Cette application est disponible sur Google play et est très facile à utiliser à en croire les initiateurs.
Au sortir de cet atelier, participants comme organisateurs, se disent très satisfaits du bon déroulement des travaux ainsi que la richesse des communications véhiculées.

Notons que cet atelier initié par le Centre de Documentation et de Formation en droit de
l’Homme (CDFDH) s’inscrit dans le cadre de la journée internationale des droits de l’homme
célébré le 10 Décembre de chaque année.

La Rédaction

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *