Séduit par la mesure « 25 % de marché public aux jeunes », «JEUNE» s’adresse à Faure Gnassingbé

12 mois passé(e)s
375 vues

Séduit par la mesure « 25 % de marché public aux jeunes », «JEUNE» s’adresse à Faure Gnassingbé

Faure Gnassingbé peut compter sur les Jeunes Entrepreneurs Unis pour une Nation Émergente (JEUNE). Satisfaits de la dynamique de développement, surtout, ses actions multiformes à l’endroit des jeunes entrepreneurs togolais, l’association JEUNE a remercié le Chef de l’Etat tout en lui exprimant son soutien. C’était face à la presse le samedi 1e février à Lomé.


La rencontre était placée sous le thème : « Remercier le chef de l’État pour la mesure de l’octroi de 25 % de marchés publics aux jeunes et femme entrepreneurs ». Par cette action, JEUNE ne veut pas être ingrate et par l’expression de leur satisfecit, elle entend notifier au Chef de l’Etat, les fruits tangibles de la mesure d’octroi de 25 % des marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs.


« En 2018, plus de 4 000 jeunes ont été consultés et ont bénéficié de cette mesure de 25 %. Nous, jeunes entrepreneurs, avons réalisé plus de 12 milliards de marchés publics en 2018. Les bilans de 2019 sont encore plus vertigineux, les bilans sortiront bientôt », a déclaré Body Dayimou, chargé à l’organisation des jeunes.


Pour sa part, Weloff Boukpezi, coordonnateur de JEUNE, a remercié Faure Gnassingbé après avoir énuméré les multiples actions du Président pour encourager l’entrepreneuriat des jeunes. « Le président de la République portant la jeunesse au cœur de ses ambitions pour le Togo, a non seulement encouragé l’entrepreneuriat des jeunes avec des initiatives comme le FAIEJ, mais surtout depuis deux ans a accordé 25 % des marchés publics exclusivement aux jeunes et aux femmes entrepreneurs. Nous le remercions pour son attachement à la cause jeune et lui réitérons notre admiration à son égard pour son leadership à la tête du Togo. Nous lui déclarons notre soutien et notre engagement derrière lui et son gouvernement pour conduire à bon port le projet de développement du pays ».


JEUNE exhorte le Chef de l’Etat à faire davantage pour l’épanouissement total des jeunes femmes et hommes entrepreneurs togolais.


« La paix » a été également évoquée lors de cette rencontre. Pour JEUNE, rien ne peut expliquer la violence et sans la paix, on ne peut pas parler d’entrepreneuriat et donc elle exhorte tout le monde à maintenir le climat de paix pendant tout le processus électoral.


« Sans la paix, les affaires ne pourront pas marcher. C’est donc à juste titre que nous nous engageons à promouvoir la paix et la cohésion sociale notamment en cette période électorale comme le prône le Chef de l’Etat et son gouvernement pour le bien-être de la population », a signifié Weloff Boukpézi.


Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *