René DOKOU, “Ceux qui veulent rendre des comptes au journaliste Gilles Oblassé devront le faire sans moi

2 mois passé(e)s
2481 vues

Il circule depuis ce matin sur les réseaux sociaux une information diffamatoire qui discrédite le journaliste et Directeur de Publication Gilles OBLASSÉ. Selon les détracteurs de ce responsable de presse, il aurait dérobé le téléphone portable de son jeune frère et confrère René DOKOU. Curieuse, notre rédaction a contacté le confrère supposé victime du vol, pour des éclaircissements.

Mon téléphone est perdu et je l’ai retrouvé. Il y a quelques semaines certains confrères ont déjà tenté un truc pareil. Si des gens ont des comptes à se rendre, qu’ils aillent le faire sans moi. Gilles OBLASSÉ n’a pas volé mon téléphone portable“, tels ont été les premiers mots du confrère René DOKOU promoteur du Site impartialactu.info et Rédacteur en chef du Site Citoyeninfo.com.

D’emblée il y a une analyse qui transparaît de cette accusation sans fondement ni preuves du pseudo Donald Djossou, quasiment méconnu du monde médiatique togolais. Ce naint d’esprit en veut certainement au directeur de publication de afriquerevelation.com.

J’ai été très surpris par cette information diffusée à grande pompe. Gilles OBLASSÉ est une personne responsable et intègre, je ne comprends rien et je ne sais pas du tout d’où tire le pseudo Donald Djossou toutes ces informations mensongères contenues dans son machin de texte. Gilles OBLASSÉ n’est pas un voleur. Ce dernier n’a en aucun moment été interpellé par la police, gendarmerie ou encore par la justice togolais pour une infraction relative au vol“, a poursuivi René DOKOU.

Au regard de la version du supposé victime du vol , il est très vivement souhaité que des actes d’affabulation de ce genre soient sévèrement punis.


Nous n’allons pas tolérer les gens diffuser des mauvaises informations sur nous. Les journalistes ne sont pas des voleurs. Nous ne savons pas où ces oiseaux de mauvais augure, en mission commandée, qui veulent nuire les journalistes ont récolté ces informations fabriquées de toute pièce, juste dans l’intention de nuire“, ont réagi certains journalistes suite à la réaction de René DOKOU.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *