RDC: appel des Etats Unis – Kabila doit quitter le pouvoir après décembre 2018

12 mois passé(e)s
763 vues

Les États-Unis demandent au président congolais Joseph Kabila de “quitter le pouvoir” après les élections prévues le 23 décembre 2018.

Selon un communiqué du département d’État, les USA ont salué la publication du calendrier électoral en RDC.

Les États-Unis se déclarent “résolus à travailler avec le peuple et les institutions de la RDC, l’Union Africaine, les partenaires régionaux et internationaux et la Monusco” pour que les “quelque 45 millions d’électeurs congolais puissent voter à temps et comme prévu en décembre 2018″.

L’Union africaine pour sa part déclare avoir” pris note avec satisfaction” de la publication du calendrier électoral en République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué, le Président de la Commission de l’Union africaine invite l’ensemble des acteurs politiques à se montrer responsables et de s’abstenir de tout propos ou acte de nature à générer des tensions.

L’UA réaffirme sa détermination à mobiliser toutes les ressources pour accompagner et soutenir le processus électoral en RDC.

L’Union européenne (UE) quand à elle affirme que l’annonce du calendrier électoral, publié dimanche 5 novembre par la CENI, ouvre le cycle des élections en République démocratique du Congo qui doit mener à une transition démocratique.

Le communiqué signé ce jeudi 9 novembre par la porte-parole de la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la sécurité, indique que les autorités et institutions chargées de leur organisation sont désormais responsables de la mise en œuvre effective de ce calendrier, à travers un processus légitime et consensuel impliquant tous les acteurs politiques et civils.

Le dialogue et le rejet de tout recours à la violence doivent prévaloir, poursuit le communiqué.
Pour réunir les conditions d’élections crédibles et inclusives, il est primordial, pour l’UE, de mettre en œuvre les mesures de décrispation politique nécessaires, dans le respect de la Constitution et de l’accord du 31 décembre 2016.
La Rédaction avec BBC Afrique et Radio Okapi

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.