Présidentielles de 2020 : « Togo debout » marchera contre les conditions « frauduleuses » d’organisation

2 mois passé(e)s
286 vues

Présidentielles de 2020 : « Togo debout » marchera contre les conditions « frauduleuses » d’organisation

La présidentielle de 2020 s’approche à grand pas. Même si, ça chamaille au sein de la classe de l’opposition, la CENI, de son côté, avance dans le préparatif. Le Front Citoyen Togo Debout s’insurge contre les conditions d’organisation de ces élections et appelle le peuple à des actions fortes. Un meeting le mercredi 27 novembre et une marche le samedi 23 novembre prochain.

Face à la presse ce lundi 18 Novembre, le FCTD n’a pas passé par mille chemins pour exprimer son indignation et son avis sur les dernières actualités du Togo. La question de la présidentielle future largement abordée. Contre les conditions d’organisation de l’élection présidentielle en effet, « Togo Debout » a appelé les Togolais à se lever encore une fois pour dire « leur farouche volonté au changement. Si ce changement doit se faire par les urnes, il faut que les jeux soient équitables et qu’ils soient démocratiques. Nous n’allons plus accepter qu’un système de fraude soit mis en place par des gens qui vont organiser et exécuter un processus électoral qui soit totalement inéquitable ».


Le mouvement dirigé par le Prof David Dosseh dit oui aux élections, mais NON à une parodie d’élection. OUI à un vrai recensement électoral et NON à une révision électorale en trois jours. OUI à un fichier électoral fiable, crédible et disponible pour tous et NON à un fichier truqué gardé jalousement par le gouvernement. OUI au Changement et à l’alternance NON au statu quo qui maintient le peuple togolais en souffrance.

« Chers Concitoyens, le moment de nous décider et de nous lever en tant que peuple comme un seul homme est arrivé. Ce moment, c’est maintenant et c’est historique. Peuple togolais, l’heure est venue pour toi de dire haut et fort que tu ne peux plus te taire et accepter cette servitude et cet assujettissement ». C’est ainsi que Togo debout annonce pour le samedi 23 novembre un grand meeting à partir de 14h30 sur le terrain d’Akassimé et une grande marche de protestation et d’avertissement le mercredi 27 novembre 2019.

« Togo debout » entend saisir également par courrier dès demain mardi le chef de l’État sur les conditions d’organisation de l’élection présidentielle de février prochain.

Stan A.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *