Yark, Bawara et Boukpessi,… les indéboulonnables du Gouvernement

4 semaines passé(e)s
324 vues

Nouveau Gouvernement : Yark, Bawara et Boukpessi,… les indéboulonnables

Attendu depuis le 3 mai où Faure Gnassingbé a presté serment pour son 4e mandat, le gouvernement est finalement connu ce jeudi 01 Octobre 2020. Un gouvernement d’entrée pour certains, de sortie pour d’autres ou encore de maintient pour quelques-uns qu’on peut qualifier d’indéboulonnables.

La grande surprise de cette nouvelle équipe gouvernementale est en effet la nomination histoire d’une femme au poste de Premier ministre en la personne de Victoire Tomegah-Dogbé.

La petite surprise est la sortie de Noël Bataka en charge de l’Agriculture, d’Oladokoum (de l’environnement) de la nouvelle équipe. Ils n’auront pas fait long feu. Ils sont donc enlevés de leurs postes après avoir servir dans un seul gouvernement.

Contrairement à eux, il y en a qui sont presque des indispensables sinon des habitués ou encore des indéboulonnables. Ils sont reconduits dans presque toutes les équipes gouvernementales de Faure Gnassingbé.

On note principalement Yark Damehame en charge de la sécurité et de la protection civile, Gilbert Bawara en charge de la fonction publique et du ministre de l’administration territoriale et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi.

Ces trois ministres ont officié dans au moins trois gouvernements sous Faure Gnassingbé. Ce sont peut-être des hommes de confiance du N°1 togolais surtout qu’ils sont des hommes qu’on retrouve souvent dans des prises de certaines décisions importantes du pays.

Certains de ce gouvernement sont à leur premier coup. On cite notamment le Prof Kokoroko Dodji qui devient désormais le ministre de l’enseignement primaire et secondaire, Dr Ihou Wateba qui prend la tête du ministère de l’enseignement supérieur. Kossi Lamadokou, le nouveau patron de la culture et du tourisme. Koffi Tsolenyanou qui prend la tête du ministère de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière.

Voici la composition complète du gouvernement de Mme Victoire Tomegah-Dogbé

Ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation : Mme Adjovi Lonlongno Apedo, épouse Anakoma

Ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires : Payadowa Boukpessi, ministre d’Etat.

Ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des togolais de l’extérieurs : Professeur Robert Dussey

Ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement rurale : Antoine Lekpa Gbegbeni

Ministre des armées : Mme Essozimna Marguerite Gnakadè

Ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale : Kodjo Adedze

Ministre de la communication, des médias, porte parole du gouvernement : Prof Akoda Eyewadan

Ministre de la culture et du tourisme : Kossi Lamadokou

Ministre du désenclavement et des pistes rurales : Bouraïma Kanfitine Tchede Issa

Ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes : Mme Myriam de Souza-D’Almeida

Ministre des droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République, porte parole du gouvernement : Christian Trimua

Ministre de l’eau et de l’hydraulique villageoise : Bolidja Tiem

Ministre de l’économie et des finances : Sani Yaya

Ministre de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière : Edem Kokou Tengue

Ministre de l’économie numérique et de la transformation digitale : Cina Lawson

Ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat : Prof Komla Dodzi Kokoroko

Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche : Prof Ihou Wateba

Ministre de l’environnement et des ressources forestières : Katari Foli-Bazi

Ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social : Gilbert Bawara
Garde des sceaux, ministre de la justice et de la législation : Pius Agbetomey

Ministre de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins : prof Moustafa Mijiyawa

Ministre de la sécurité et de la protection civile : Général Damehame Yark

Ministre des sports et
des loisirs : Médecin-Commandant Kama Lidi Kedjaka Gbessi

Ministre des transports routiers, ferroviaire et aérien : Affoh Atcha-Dedji

Ministre des travaux
publics : Zouréhatou Tcha-Kondo, épouse Kassa-Traoré

Ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière : Koffi Tsolenyanou

Ministre délégué auprès du ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, chargé du développement des territoires : Essomanam Edjeba

Stan A.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *