Musique : Beyoncé exige 2 milliards de FCFA pour chanter en Côte d’Ivoire, le concert est annulé

2 années passé(e)s
173 vues

On a coutume de dire “Il faut accrocher son sac là où on peut l’attraper”. Si les ivoiriens ne le savaient pas, Beyoncé et son équipe leur ont certainement donné cette leçon avec le cachet astronomique que la diva a exigé pour prester à Abidjan…

Il y a quelques temps seulement nous vous parlions du concert de David Guetta qui avait coûté 500 000 euros (300 millions de F CFA) pour 30 minutes de spectacle (hum il y a les ronds en Afrique hein !). Une somme jugée mirobolante qui avait suscité l’indignation de l’ensemble du continent, mais qui en fait n’était rien comparé à ce que Beyoncé a exigé à son tour.

En effet, la diva américaine, en plein Formation World Tour, a été contactée par la Société des divertissements d’Abidjan (Soda), fondée par l’homme d’affaire Fabrice Sawegnon, pour un spectacle privé avant son concert parisien du 21 juillet au Stade de France. Les grandes ambitions… !

Malheureusement le cachet de 4 millions de dollars (2 milliards 137 millions de FCFA) demandé par le staff de la star américaine de R’n’B a rapidement refroidi les ardeurs de la Soda. En mai, la société Orange, qui fêtait ses 20 ans, avait elle aussi renoncé à inviter Beyoncé à Abidjan, lui préférant le DJ français David Guetta. Des concerts qui relancent le débat les cachets astronomiques versés aux artistes étrangers lorsque les artistes locaux crèvent dans au pays !

A quand de vrais cachets pour les artistes africains ? Ils sont si peu nombreux à bénéficier de ce traitement !

Sc: Je Wanda

 

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.