MICROSOL-UEMOA : un projet révolutionnaire de l’agriculture dans l’espace UEMOA

2 ans passé(e)s
728 vues

L’agriculture dans l’espace UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine) a de nouveau un souffle. L’irrigation, pisciculture, séchage, transformations, pasteurisation etc pourront désormais se faire à partir de l’énergie solaire. C’est en effet le fruit du projet régional de développement d’une plateforme agricole intégrée de production, de transformation et de conservation de produits, utilisant l’énergie solaire “MICROSOL-UEMOA

Ce projet résulte d’un accord de Partenariat Tripartite signé le 20 octobre 2014 entre la Commission de l’UEMOA, la Société Africaine des Biocarburants et des Énergies Renouvelables (SABER) et SCHNEIDER Electric (SE). Il vise à améliorer les conditions de vie des populations rurales à travers la diversification des sources d’énergie dans les huit pays de l’union. Grâce à ce projet, plus de cent-mille (100 000) personnes auront accès à l’énergie électrique nécessaire pour l’irrigation, l’éclairage, la pisciculture, la transformation agricole et la fourniture d’eau potable, et cela, sans émettre du CO2.

Le projet permettra par ailleurs de la production d’énergie propre, de contribuer à réduire la pression sur les ressources naturelles. Les composants de la centrale sont en acier et en aluminium par conséquent, leur recyclable est facile.

« Par la production d’énergie propre, il contribue à réduire la pression sur les ressources naturelles. Les composants sont en acier et en aluminium facilement recyclables. Un stockage thermique innovant permet la production d’énergie la nuit » a laissé entendre le Président Directeur de la SABER, Adji Otèth Ayassor lors de la cérémonie d’ouverture d’un atelier sur la plateforme agricole « MICROSOL-UEMOA » à Lomé.

L’atelier débuté justement ce mardi 13 novembre 2018, a pour but de constater les acquis du projet et faire des propositions d’améliorations pour le futur. Il regroupe les représentants des Administrations publiques notamment les points focaux des Ministères concernés dans les Etats membres de l’UEMOA, la SABER, SCHNEIDER Electric, les bureaux d’études, l’Agence Française de Développement et des personnes ressources.

Il faut noter que dans le cadre du projet « MICROSOL-UEMOA », tous les sites seront équipés d’un module électrique de 50 KW. Les modules thermiques basse température (50 KW th) seront installés au Bénin, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Togo qui dispose d’un ensoleillement plus faible. Les modules thermiques haute température (50 KW th) seront installés au Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal qui dispose d’un ensoleillement plus important.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *