La dynamique Kpodzro interpelle la communauté internationale pour ses 11 membres jugés et déférés à Tsévié

2 semaines passé(e)s
714 vues

La dynamique Kpodzro interpelle la communauté internationale pour ses 11 membres jugés et déférés à Tsévié

Le calvaire continue pour les 16 membres de la dynamique Kpodzro arrêtés le 21 avril dernier. 11 d’entre eux ont été jugés et déférés à la prison civile de Tsevié (preferture de Zio) et les 5 autres sont à la prison civile de Lomé. A annoncé la Dynamique Kpodzro face à la presse ce ce mardi à Lomé.

Tous sont condamnés à un (1) an de prison assorti de 8 mois de sursis. Mais ceci n’est pas du goût de la dynamique. Elle se montre indignée par la manière sommaire dont ils ont été jugés et surtout sans leurs avocats.

« Ils ont été jugés en l’absence de leur avocat. L’avocat n’a été informé qu’à quelques minutes de début du procès. Et le procès s’est déroulé pendant qu’il pleuvait et que le déplacement de l’avocat est quasiment impossible » a déclaré Brigitte ADJAMAGBO.

Agbéyome Kodjo et son groupe interpellent la communauté internationale notamment la France , l’Allemagne, aux USA, l’Union européenne, la CEDEAO ainsi que les organisations de défense des droits de l’homme au Togo pour faire entendre raison au pouvoir afin que les détenus soient immédiatement libérés.

Au cas contraire, c’est comme avaliser une fois encore de l’injustice à l’endroit des citoyens.

Stan A.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *