Mahamat Idriss Déby: Appelez le désormais « Général »

Mahamat Idriss Déby, le nouveau chef d’Etat tchadien est élevé au grade de Général d’Armée. C’est le fruit de ses réalisations depuis sa prise du pouvoir.

En effet, ses débuts à la présidence tchadienne parlent beaucoup en sa faveur. Mahamat Idriss Déby travaille à assurer la stabilité, aussi bien à l’intérieur de son pays qu’aux différentes frontières.

C’est dans cette dynamique qu’à l’issue d’un Conseil des ministres extraordinaire, fin novembre, Idriss Déby fils accorda une amnistie générale aux rebelles emprisonnés ou en exil (39 personnes), ainsi que des personnes condamnées pour terrorisme, complicité de terrorisme et enrôlement des mineurs dans les groupes armés (250) dans le cadre d’un dialogue national en préparation par les soins de l’ancien président tchadien Goukouni Weddeye.

« la Direction Générale du Protocole d’État de la Présidence de la République porte à la connaissance des Institutions de l’État et à l’opinion publique que le Général de Corps d’Armées Mahamat Idriss Déby Itno est élevé au rang et grade de Général d’Armée », indique une note du Directeur Général du protocole d’Etat de la Présidence de la République, Ambassadeur Allah Maye Halina.

Cette promotion appelle donc une formulation précise de l’appellation de Mahamat Idriss Déby à l’écrit comme à l’oral, selon que l’on est civil ou militaire. « Excellence », pour les civils et « Mon Général ». Ainsi que le précise le Communiqué y afférent.

Avec cette élévation, Mahamat Idriss Déby est visiblement sur les traces de son défunt père qui aussi a été élevé à la dignité de Maréchal du Tchad pour « service rendu à la Nation et les nombreuses victoires militaires remportées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays » le 26 juin 2020 par l’Assemblée nationale tchadienne.

AFRIQUEDIRECT.COM / Mail : afriquedirectnews@gmail.com

Commenter via Facebook

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *