Ghana: Nana Akufo-Addo, un président pas comme les autres

3 ans passé(e)s
2185 vues

La présidence ghanéenne a connu un évènement historique qui sera gravé à jamais dans les annales de l’histoire, ce mardi à Accra.

En effet, l’actuel locataire du palais Flagstaff House, le Président Nana Akufo-Addo a reçu ses trois prédécesseurs : leurs Excellences Jerry John Rawlings, John Agyekum Kufuor et John Dramani Mahama.

La réunion tenue à huis clos vise à recueillir les points de vue des trois ex chefs d’Etat sur certaines mesures que l’administration actuelle entend entreprendre pour mieux gérer le pays.

La rencontre a duré deux heures d’horloge et Akufo-Addo a souhaité multiplier ces genres de rencontres pour avoir l’avis de ses prédécesseurs sur la manière de mieux gérer le pays.

En se prononçant sur cette visite historique, Akufo-Addo a dans un communiqué de la présidence déclaré que « Je suis dans la position de pouvoir tirer profit de la sagesse et de l’expérience de trois anciens Présidents de la République, leurs Excellences Jerry John Rawlings, John Agyekum Kufuor et John Dramani Mahama. Ils représentent la continuité des institutions de notre République, pour lesquelles nous remercions Dieu ».

Conscient du rôle de ses trois anciens prédécesseurs dans le pays, Akufo-Addo avait déjà déclaré en février dernier que c’est un privilège pour lui de se voir entouré par ses trois prédécesseurs en vie et que cela devrait apporter un plus à son mandat.

En dehors de cette rencontre, précisons que les trois ex Présidents vivent au Ghana, circulent librement  et interviennent dans le débat national et dans les activités politiques de leur parti politique respectif à savoir le NDC pour John Jerry Rawlings et John Dramani Mahama  et le NPP pour John Agyekum Kufuor. Ils sont souvent sollicités par certains leaders des pays voisins comme personnes ressources et à l’étranger pour des conférences, des missions de surveillances électorales ou des pourparlers.

Depuis l’instauration de la démocratie en 1992 sous la conduite ” rigoureuse” de Jerry Rawlings, les changements de régime se font par voie électorale. Le pouvoir a jusqu’ici alterné à intervalles réguliers de huit ans, soit deux mandats consécutifs, entre les deux grands partis politiques du Ghana, lesquels sont le NDC, actuel parti dans l’opposition, et le NPP, au pouvoir.

La Rédaction/

 

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *