Faits divers: ce chien envoie son patron au coma, voici les faits

Le chien de type Bulldog anglais a été retrouvé couvert de sang et aurait avalé les organes de son maître.

C’est une scène terrible qui s’est déroulée ce dimanche 7 juillet dans la petite ville Haddington à l’est d’Édimbourg en Écosse. Un homme de 22 ans a en effet été retrouvé dans un état grave à son domicile par les secours. Ce dernier, gravement blessé au pénis et aux testicules, aurait été attaqué par son chien.

Une mare de sang

L’affaire a été relayée par le journal britannique The Sun. Tout commence donc lorsque les secours sont appelés pour intervenir chez le domicile du jeune homme. Sur place, ils découvrent alors une scène d’horreur. Le blessé gît en effet dans une mare de sang et semble gravement touché au niveau du pénis et des testicules.

Les secouristes remarquent alors que le bulldog anglais de l’homme est lui aussi couvert de sang et semble particulièrement agressif. Ce dernier pourrait être responsable des graves blessures. L’animal a dû être maîtrisé et placé en chenil le temps que son propriétaire puisse être interrogé sur ce qui s’est passé.

Des blessures irréversibles

L’homme a de son côté été transporté en urgence à l’hôpital royal d’Édimbourg pour une première prise en charge. Placé dans le coma, il a ensuite rejoint l’Hôpital général de l’Ouest. Selon les médecins, certains des organes touchés ont été avalés par le chien et ne pourront pas être recousus.

L’enquête est toujours en cours pour tenter de comprendre ce qui s’est réellement passé. Cette affaire prouve une nouvelle fois qu’il faut toujours rester très prudent avec un chien, à plus forte raison lorsqu’il s’agit de celui de la famille. Récemment, un couple a menti à la justice en tentant de cacher l’attaque de ses chiens sur leur fillette en faisant accuser un chien errant.

 

Le chien de type Bulldog anglais a été retrouvé couvert de sang et aurait avalé les organes de son maître.

Commenter via Facebook

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *