Cameroun : 54 opposants au régime Paul Biya, condamnés à 7 ans de prison

Sept ans de prison, c’est la peine qu’encourent 54 partisans d’opposition au pouvoir de Paul Biya. Ils font partie de plusieurs militants arrêtés le 22 septembre 2020 alors que le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) et plusieurs autres partis projetaient des « marches pacifiques » contre le régime du président Paul, 88 ans, au pouvoir sans partage depuis 39 ans.

Sept militants du parti du principal opposant camerounais Maurice Kamto ont été condamnés à sept ans de prison ferme, notamment pour « rébellion ». Lundi, 47 militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), dont son porte-parole et son trésorier, avaient été condamnés pour les mêmes motifs à des peines allant d’un à sept ans de prison ferme.

« Nos sept camarades ont été condamnés à des peines de sept ans de prison ferme », a déclaré Christopher Ndong, secrétaire général du MRC, rapporté par Euronews.

Parmi eux, Pascal Zamboue, coordinateur national, et Mispa Awasum, présidente nationale des femmes du MRC, ont été condamnés par le tribunal militaire de Yaoundé notamment pour « rébellion » et « tentative d’insurrection ».

AFRIQUEDIRECT.COM / Mail : afriquedirectnews@gmail.com

Commenter via Facebook

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *