Alerte /Coronavirus : les employés de Mèche AMINA sous haut risque de contamination, Lomé risque le pire

7 mois passé(e)s
4299 vues

Alerte/Coronavirus : les employés de Mèche AMINA sous haut risque de contamination, Lomé risque le pire

La situation est alarmante à Mèche Amina. Indifférence, mépris, et insensibilité, les mots sont toujours assez faibles pour caractériser le comportement des premiers responsables de cette Société de fabrication de mèche, à l’endroit du personnel en ce moment de menace du Coronavirus.

Les mesures préventives instaurées par le Gouvernement notamment le non-regroupement de plus de 100 personnes et l’écart de 1 mètre de distance entre deux personnes sont balayées du revers de la main par la Direction, même les cris d’alarme du personnel n’émeuvent les responsables de cette entreprise, selon des témoignages du personnel à la rédaction d’Afriquedirect.com.

À mèche AMINA, ils sont plus de mille (1000) employés. Ces hommes et femmes travaillent de lundi à vendredi de 7h à 18 h et samedi de 7h à 16h dans différentes sections : têtes, pipes, brossage hand, babyliss, finissions, les magasiniers et la maintenance. Sans aucune protection, ils travaillent assises côte-à-côte, quelques-unes du personnel se confient à nous :
« Le problème est que nous sommes toujours groupés. Nous sommes l’un à côté de l’autre, une ligne face à une autre ligne, seulement quelques centimètres nous séparent. Nous sommes sans cache-nez ou gants ni Gel hydro-alcoolique. Nous avons peur d’être contaminés, car on est vraiment exposé » s’est alarmé Akoua.

« Nous utilisons des toilettes dans lesquelles il n’y a pas de lavabo pour nous laver les mains si ce n’est à la pompe ou nous puisons de l’eau pour faire nos besoins. La cantine depuis fort longtemps n’est pas bon état, les nourritures ne sont pas vraiment bonne et pas de couvercles. Nous allons toujours à la cantine ensemble et nombreux. Même les vendeuses ne sont pas protégées » a appuyé Dométo.

C’est dans cette situation que se trouve tout ce monde qui travaille à Mèche AMINA dont l’annexe nommé DONG’JIN (situé juste à quelques mètres de la principale) aussi se trouve avec son personnel. Les démarches du personnel auprès de l’administration pour l’amélioration sont jusqu’alors sans suite favorables.
Alors que les autorités togolaises se démerdent, se battent nuit et jour pour prévenir la propagation de la COVID 19 au Togo, voici ce que M. LEE, DG de cette entreprise et ses codirecteurs (dont rien que des Chinois et coréens) font des mesures du gouvernement.

Même si la direction ne peut pas fermer temporairement l’entreprise, histoire de préserver la vie ce millier d’employés, n’est-il pas bienséant d’assurer ne serait-ce que la mesure de protection au personnel ?
Dans tout ceci, les employés sont contraints malgré tout, de continuer le travail au risque de perdre leur boulot.

Mais Imaginons une seule personne infecté dans cette entreprise. C’est tout le personnel qui sera contaminé vu qu’ils sont collés sur le lieu du travail. Et plus de 1000 personnes contaminés, c’est tous les foyers de Lomé qui seront emportés.

De la nécessité donc pour les autorités de voir le cas, ce Mèche AMINA et les autres sociétés à plusieurs employés.

Stan A.

NB: les noms des personnes citées sont des noms prêtés pour garder l’anonymat.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *