Togo : l’affaire « Pils gâtée » de nouveau sur le « tapis »

2 semaines passé(e)s
1486 vues

Togo : l’affaire « Pils gâtée » de nouveau sur le « tapis »

Y a-t-il eu vraiment de Pils gâtée déversées sur le marché ? L’opinion sera située très bientôt sur cette affaire révélée il y a quelques mois par le journal l’indépendant Express. Selon les informations parvenues à notre rédaction, un échantillon de la pils gâtée a été envoyé au laboratoire dans un pays de la sous-région et les résultats des analyses sont attendus dans les prochains jours. Un rebondissement certain de l’affaire pils gâtée.

L’on se rappelle que l’indépendant express dans ses parutions N°479, 480 et 483 a fait mention d’une grande quantité de la bière Pils qualité douteuse déversée sur le marché. Des Informations soutenues par des preuves. Mais ceci n’a pas convaincu la brasserie, société productrice de la pils incriminée. C’est alors que la Brasserie, par l’entremise de l’ambassadeur de France au Togo, a convoqué le journal auprès de la Haute Autorité de l’Audio-visuel et de la Communication (HAAC) pour afin que l’organe de presse puisse se justifier.


Les interprétations de cette affaire étaient allées dans tous les sens. La brasserie ne se reconnait dans les informations publiées par l’Indépendant express. Mais étant sûr de ses informations, Carlos Ketohou, Directeur de publication reste droit dans ses bottes et ne s’est montré aucunement fébrile, car dit-il, il s’agit des informations issues des investigations sérieusement menées.


« Le Directeur de Publication du journal l’Indépendant Express a donc accompli en amont et en aval le travail de vérification de l’Information. Par conséquent les griefs de non-respect de la déontologie portés contre le journal ne sont pas fondés » et donc, « La Rédaction du Journal a informé la HAAC par ailleurs avoir déposé un échantillon de la Pils mise en cause dans un laboratoire de la sous-région pour authentifier sa qualité ». Indiquait la mise au point.

On se rappelle que d’autres boissons de la Brasserie BB ont été également mises en cause par d’autres journaux, soit un cafard ou un préservatif retrouvé dans une bouteille  ou carrément c’est les capsules des bouteilles de boissons qui sont rouillés.

En ce qui concerne l’affaire de « pils gatée » voici venue l’heure des résultats. L’opinion sera située très bientôt puisque le résultat d’analyse du labo est fin prêt. Qui du journal l’indépendance ou de la Brasserie dit vrai dans cette affaire ?  

Affaire à suivre…

Stan A.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *