Congrès de l’ANC : les Vérités du parti à Faure Gnassingbé

11 mois passé(e)s
1220 vues


Début ce vendredi 18 octobre 2019 à Lomé du 2e congrès ordinaire de l’ANC (Alliance Nationale pour le changement). Membres, sympathisants, ont répondu nombreux au rendez-vous du parti orange. La présidentielle de 2020 était naturellement au cœur des discussions. Le Président du parti Jean-Pierre Fabre, dans son discours inaugural, s’est montré confiant de l’alternance en 2020 et invite Faure Gnassingbé à épargner du Togo les tensions politiques en renonçant à un quatrième mandat.


« Pour des raisons de contexte politique national aussi bien que d’éthique politique, le Chef de l’État qui aura accompli en 2020, trois mandats de cinq ans chacun, à la tête de l’État togolais, ne peut plus briguer un 4e mandat présidentiel, sans créer un climat de tension sociopolitique et d’insécurité pour les populations », a lancé Mr Fabre. Selon lui, l’avenir reste sombre pour le Togo si le Président Faure se présente encore en 2020 même si la constitution le lui permet.
Aussi ajout-il, « M. Gnassingbé en a déjà fait 3 irrégulièrement. Il ne peut pas raisonnablement penser faire un 4e mandat. Ce sont des principes. Maintenant, il faudra prendre des dispositions pour l’en empêcher ».


Pour la classe politique de l’opposition, le parti orange demande des actions unitaires pour 2020 et non une candidature unique. « Ce qui compte pour l’heure, c’est la lutte pour l’obtention des réformes visant l’amélioration du cadre électoral dans l’unité d’action » affirme Jean-Pierre Fabre. En clair, l’ANC demande des réformes politiques et électorales avant la tenue du scrutin présidentiel pour parvenir à un cadre électoral transparent et non-discriminatoire.
Les travaux du congrès se poursuivent et prendront fin demain 19 octobre. Lors de la seconde journée des travaux, les congressistes auront à désigner le candidat qui représentera le parti orange à la présidentielle de 2020. Ils auront également à réaménager les statuts du parti et renouveler les organes centraux.
Il faut noter que plusieurs partis ont également assisté à la cérémonie d’ouverture. Il s’agit notamment des partis de la C14, le MPDD et de certaines organisations dont le Front citoyen Togo Debout.


Stan A.

 

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *