Togo : Voici 5 bonnes raisons pour lesquelles l’alternance politique est évidente en 2020 selon Dr Georges Kouessan

1 an passé(e)s
824 vues

Pendant que dans la grande opposition, certains estiment qu’il faut donner la chance à chaque parti d’aller au premier tour des présidentielles de 2020 avant de présenter un candidat unique au second tour, d’autres, à l’instar du parti « Santé du peuple » soutiennent une candidature unique à travers une personne apolitique dès le premier tour. Une position que Docteur Williams Kouessan soutient fortement depuis 21 mai où il a publié sa proposition à ses collègues de l’opposition. Une stratégie qui va forcément aboutir sur l’alternance pour cinq (5) raisons.

L’essentiel des élections municipales est passé et les regards sont tourné 2020. Dans l’état-major des partis, l’on affûte ses armes en conséquence. La meilleure option pour la réalisation de l’alternance en 2020 selon santé du peuple, c’est le « Choix d’un candidat unique apolitique ne participant pas ou participant peu au débat politique » indique Docteur Williams Kouessan. Ce candidat apolitique aura pour mission d’assurer une transition de trois (3) ans. Transition au cours de laquelle il aura à « reformer de manière générale l’administration incluant spécialement celle de l’armée, réformer les grandes institutions, et celle des dispositifs électoraux ». En tout cas il s’agit selon lui d’une option qui connaîtra un succès pour plusieurs raisons.

1- La présidentielle de 2020 est la première présidentielle à laquelle nous allons participer après des locales.

«Aujourd’hui, l’opposition contrôlera des communes. Cela va y limiter les velléités de fraude électorale du pouvoir».

2- Elle est la première présidentielle à laquelle nous allons participer après les réformes.
«…Aujourd’hui les réformes sont faites et ne sont pas conformes à la volonté du peuple. Il ne reste donc à ce peuple qu’à aller voter avec déterminant et dans le plus grand sérieux pour prendre le pouvoir et faire les réformes qui lui conviennent».

3- Elle est également une première présidentielle à laquelle nous allons participer après que Faure Gnassingbé a acquis une immunité constitutionnelle.
«La modification constitutionnelle du 08 Mai 2019 confère une immunité au chef de l’État. Avec cette nouvelle disposition, le président de la République actuel est plus rassuré. S’il est battu à l’élection de 2020 et acculé avec des preuves tangibles, il pourra moins difficilement céder».

4- La présidentielle de 2020 est la première présidentielle à laquelle nous allons participer avec un candidat unique apolitique.
«Un candidat apolitique est plus ou moins acceptable par les 3 principales parties en présence, à savoir l’opposition (la majorité du peuple), le parti au pouvoir et l’armée. C’est une donnée importante pour une alternance présidentielle apaisée et réussie».

5- La présidentielle de 2020 est la première présidentielle à laquelle nous allons participer avec le projet d’une transition d’ouverture politique.
«Le projet d’une transition d’ouverture politique aura un triple effet : rassurant, tranquillisant et valorisant pour ceux qui perdront le pouvoir. Cela facilitera l’alternance et le vivre ensemble après cette dernière».

 

Pour vos demandes de service (reportage, publi-reportage, publicité etc), contactez nous sur : 98 57 07 06

 

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *