Grève du secteur bancaire : Le SYNBANK pose deux conditions indiscutables

Le mot d’ordre de 72 heures de grèves lancé par le SYNBANK sera bel et bien observé et ne sera levé qu’à condition que les revendications trouvent satisfaction. Ainsi en a décidé l’AG du syndicat tenue ce mardi 25 juin. 

« L’intégration des 9 camarades victimes de licenciement abusif et le départ des 2 directeurs généraux de NSIA-Togo à la tête des institutions » indique une note du SG Josephine patasse sanctionnant l’AG. 

Le SYNBANK reste donc intraitable sur ses revendications. Une approche de solution rapide et adéquate du Ministre de la Fonction publique, Gilbert BAWARA est vivement souhaitée. 

 

Commenter via Facebook

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *