Togo: la communauté Camerounaise a célébré la fête de l’unité nationale du Cameroun

4 semaines passé(e)s
506 vues

 

La communauté camerounaise au Togo a célébré ce samedi 25 mai à Lomé, la 47e édition de la fête de l’unité nationale de la République du Cameroun. C’est dans une liesse totale que toute la communauté s’est mobilisée pour célébrer cette occasion historique couplée de la désignation du Consul honoraire du Cameroun au Togo.

 

Célébrée le 20 mai de chaque année, la fête de l’unité nationale de la République du Cameroun est une belle occasion pour tous les Camerounais de célébrer la paix et le vivre ensemble entre toutes les régions du Cameroun (francophone et anglophone notamment). Cette 47e édition organisée par la COCATO (Communauté Camerounaise au Togo) sous le parrainage du Consul honoraire du Cameroun au Togo était placée sous le thème « Unité dans la diversité, atout majeur du peuple camerounais dans sa marche résolue vers l’émergence ».

Ce fût un moment de convivialité, de festivité précédé d’une cérémonie officielle au cours de laquelle la présidente de la COCATO Madame Nelly MONGOSSO’O et le Consul honoraire, son Excellence Monsieur Anatole NDZIE ONANA ont livré à l’assistance leurs axés sur la paix et le vivre ensemble.

 

La présidente a exprimé sa satisfaction à propos de l’harmonie qui règne au sein de la communauté camerounaise du Togo ainsi que pour l’ouverture du tout premier Consulat honoraire du Cameroun en terre togolaise. Pour sa part, le Consul Monsieur Anatole NDZIE ONANA a appelé les camerounais à consolider le vivre ensemble et œuvrer pour renforcer les liens d’amitié qui existent entre les deux pays que sont le Togo et le Cameroun. « Préservons notre image ainsi que celle de notre pays. Vous comprenez donc mon plaisir à prendre part à ce moment unique que nous offre la célébration de l’unité, des retrouvailles. Mes chers compatriotes, la célébration par la COCATO de la fête nationale du 20 mai, offre à l’ensemble de nos concitoyennes et concitoyens vivant en terre togolaise une occasion de se retrouver et constitue d’une part le socle sur lequel nous bâtissons nos vies communes et d’autre part un vivier des éléments porteurs de progrès. C’est pourquoi cet évènement qui nous rassemble doit nous affranchir des divergences politiques, des frontières claniques, idéologiques ou communautaires. Il doit nous réconcilier avec les signes de solidarité d’unité et de paix, d’entraide et de cohésion sociale » a-t-il dit.

 

Et d’ajouter que « Mes chers compatriotes, notre pays d’accueil le Togo, partenaire traditionnel du Cameroun dans sa politique de développement inclusif sous la haute conduite de Son Excellence Faure Gnassingbé prend en compte la spécificité de chaque communauté en faisant en sorte qu’elles soient actrices de leur bien-être et participent de ce fait au développement du pays de la colombe de la paix. C’est pourquoi, il me revient de vous inviter à continuer à respecter les lois en vigueur au Togo et à renforcer d’avantage les liens d’amitié et de fraternité qui unissent si bien nos deux pays». 

 

Nommé en mai 2017 par décret du président de la République du Cameroun Son Excellence Paul Biya, ce n’est qu’en novembre dernier qu’il finit par recevoir l’exequatur du Togo et devient ainsi le 1er Consul Honoraire de la République du Cameroun au Togo. « L’homme lion » comme ses proches aiment à l’appeler est dorénavant le garant des emblèmes du Cameroun en terre Togolaise avec pour missions le renforcement de la coopération bilatérale entre les pays frères que sont le Togo et le Cameroun, la défense des intérêts et l’assurance de l’épanouissement de la communauté camerounaise au Togo.
La communauté camerounaise n’aura donc plus de souci en ce qui concerne ses formalités consulaires, « Tout d’abord, à travers ce consul, les Camerounais seront immatriculé par le biais d’une carte d’identité consulaire. Une base de données sera constituée afin que celui qui perd ses papiers puisse se référer au consul pour les reconstituer » a laissé entendre Michel Kodjo ADJAVON, agent consulaire.
La cérémonie a été agrémentée de prestations de chants camerounais, de l’exécution des danses folkloriques du Cameroun ainsi que des sketchs : Une œuvre des étudiants camerounais au Togo. C’est donc dans une ambiance bon enfant que la communauté camerounaise a célébré le double évènement qu’est « la célébration de
la fête de l’unité nationale » couplée avec « l’accueil du 1er consulat honoraire du Cameroun au Togo ».
La fête s’est terminée par une réjouissance après la visite du consulat par toute la communauté camerounaise au Togo ainsi que les frères et sœurs togolais qui se sont associés à l’évènement pour le rehausser.

 

Stan A.

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *