2e phase d’indemnisation : le HCRRUN forme des journalistes pour un meilleur accompagnement

8 mois passé(e)s
189 vues

Fin ce vendredi 16 novembre de l’atelier de formation du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) à l’endroit des hommes de médias. Cette formation de 4 jours s’inscrit dans la droite ligne du HCRRUN à rechercher un meilleur accompagnement des hommes des médias à sa mission de prise en charge et d’indemnisation des victimes. L’évènement à lieu à Lomé.   

Ils sont au total 200 journalistes de la presse écrite, en ligne, télévision et radio à bénéficier de cette formation initié par le HCRRUN dont le but est de Permettre aux professionnelles des médias de faire un accompagnement efficace de l’institution dirigée par Awa Nana, dans la mise en œuvre du programme de réparation des victimes des violences de 1958 à 2005.

Table d’honneur des membres du HCRRUN lors de l’atelier

Pour donc parvenir à ce but, l’occasion est donnée aux participants de cerner mieux les contours de la mission du HCRRUN ainsi que les procédés de ce dernier, et également de connaître le rôle qui revient à ses professionnelles des médias dans l’accompagnement de cette institution. À cet effet, des communications spécifiques ont été données aux participants à savoir : « Comprendre la notion de justice transitionnelle », « avoir une idée claire sur la genèse de la mission du HCRRUN », « maîtriser les différentes étapes élaborées par le HCRRUN dans la prise en charge et indemnisation des victimes » et « enfin comprendre le rôle des professionnels des médias dans l’accompagnement du HCRRUN ». 

Après l’étape de Lomé, c’est le tour des médias de l’intérieur du pays de bénéficier également de cette formation du 20 au 24 novembre à Kara. 

Il faut noter que cette initiative du HCRRUN annonce la 2e phase d’indemnisation dont la 1e phase a donné à 95% satisfaction aux 2.510 victimes (selon l’ONG Aimes Afrique, qui a assumé la prise en charge psycho-médicale des victimes) déjà servies sur les 22.415 recensées par la Commission vérité justice et réconciliation (CVJR).

 

Stanislas Aziato

Commenter via Facebook

commentaire

commentaires

laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *